Hod et son archange Michel

saint-michel-archange-3

 Avez vous remarqué que les dévotions à l’Archange Michel se font avec des bougies orange /rouge. Les deux types d’encens chrétiens qui lui sont dévolus sont soit rouge, soit un mélange de vert/pourpre/rouge et or.

 

Dans l’arbre des sephirasl’archange de Hod est Michel, le grand gardien qui maintient les forces du monde souterrain.

arbres-sephiroths Anges et Archanges

Michel est l’archange purificateur
Mercure est la planète physique qui se tient le plus prés du Soleil et qui reçoit plus de lumière que les autres étroitement liée à Venus et à la Terre

Hochmah/ Geburah et Netzah se rapporte au feu
Le feu  élément purificateur, est  celui qui transmute les formes à un niveau supérieur
Toutes les formes divines appartiennent à Hod comme toutes les forces divines appartiennent à Netzah

arbre

Hod se comporte comme un agrégateur énergétique.
Hod reçoit le rayon vert du mysticisme et de la nature de Netzah, le rayon pourpre du mysticisme dévot de Yesod et le rayon orange de la philosophie occulte et magique (Hod)

Hod, reflet inférieur de Hesed apporte la lumière à l’esprit de l’humain (ce qui est caché)

Hod est la sephire des forme magique car celle-ci est essentiellement un procédé de construction de forme pour que les forces puissent l’ habiter

 

 

– MICHEL –

Lorsque Lucifer se rebelle contre Dieu, un archange s’écrie : MI-KA-EL ? (Qui est comme Dieu ?).
Michel est le chef des armées du ciel, prince des anges, « le grand prince qui se tient auprès des enfants de ton peuple ». (Daniel 10,13-21 ; 12,1)
L’Enoch éthiopien (20,5) le met devant le trône de Dieu ; 70 bergers ou anges sont envoyés, après l’Exil, auprès du berger d’Israël (89,59 ; 90,14) et Michel est le gardien d’Israël.
Il est le chef des armées célestes (Assomption de Moïse, X 2).

La littérature de Qumrân (Règle de la guerre 17,6-7) loue « la suprématie de Michel dans la lumière éternelle, pour faire resplendir, dans la joie d’Alliance d’Israël, la paix et la bénédiction pour le parti de Dieu ». Il semble bien qu’il soit le « Prince des lumières » opposé à « l’Ange des ténèbres » dans le fameux passage sur les Deux Esprits (Règle de la communauté 3,20-21).
Michel est l’un des aspects du Verbe lumineux agissant sur les forces obscures de la matière personnifiées par le dragon ; il fut chargé de précipiter Lucifer hors du ciel.
L’Apocalypse (12,7-9) le montre rassemblant les cohortes angéliques lors de l’affrontement final avec Satan.
Psychopompe, il conduit les morts et pèse leurs âmes (comme Osiris chez les Egyptiens et comme l’ange Rashnu placé près de Mithra chez les Perses).

Célébré le jour de l’équinoxe d’automne, il amorce une descente en soit et nous accompagne vers notre Lumière intérieure.

 

A quoi vous invite le moment de l’équinoxe d’automne ?

La Saint Michel du 29 septembre marque cette période d’une symbolique particulièrement forte. Il s’agit de l’énergie de Mikaël, une énergie puissante qui équilibre avec douceur et qui tranche avec force !

Les attributs de Mikaël sont l’épée et la balance, comme ceux de La Justice du Tarot.

En cette période, la durée du jour est égale à celle de la nuit. Les plateaux de la Balance de la Justice sont à l’horizontale. Cette période du signe astrologique de la Balance vous invite à :justice

  • équilibrer les opposés que vous portez en vous avec la balance
  • résoudre vos conflits intérieurs grâce à l’épée

 

 

Équilibrer les opposés jour/nuit de l’équinoxe d’automne

Les opposés dans notre vie sont multiples. Ceux qui sont essentiels sont la lumière et l’ombre que vous avez en vous :

  • Votre lumière est votre capacité à rayonner à partir de votre amour de la vie, de votre créativité, de ce que vous ressentez de plus joyeux en vous
  • Votre ombre est constituée de tous vos mécanismes de défense et de protection que votre enfant intérieur a été obligé de mettre en place pour faire face à une réalité trop douloureuse pour lui. Ces mécanismes (mensonges, projections, dissociation et…) vous empêchent de rayonner votre lumière.

Tenir équilibrés les plateaux de la « Balance », c’est porter votre attention sur votre lumière tout en gardant la conscience de votre ombre, de vos mécanismes qui peuvent perturber des éléments de votre vie dans vos relations ou vos actions. Cela vous demande une attention permanente sur la manière dont vous êtes, dont vous agissez et dont vous réagissez à chaque instant.

L’ombre est inévitable dans le cours de notre expérience terrestre et nous devons apprendre à l’aimer car d’une part, nos mécanismes nous ont été utiles et d’autre part, ce sont bien les expériences douloureuses qui nous permettent de devenir conscient de « qui nous sommes ».

Il s’agît donc simplement d’observer pour garder la conscience, sans se juger ni vouloir modifier quoi que ce soit. C’est la conscience qui agit et surtout l’acceptation de ce qui est là…

Équilibrer les deux plateaux de la Balance, c’est aussi :

  • Eviter les excès et relativiser,
  • Pratiquer la voie du milieu,
  • Savoir répartir de façon juste les divers domaines de votre vie…

Lorsque vous mettez votre attention sur des opposés en vous-même, vous rencontrez inévitablement des conflits internes… Nous pouvons laisser ces conflits en dehors de notre conscience ou bien rester paralysé et ne pouvoir décider. C’est alors qu’il est temps d’utiliser l’épée de La Justice ou celle de Mikaël !

Avec l’épée, il s’agit de faire des choix.

Pour faire un choix, il est nécessaire de vous mettre à l’écoute de ce que vous sentez en profondeur.

C’est le moment d’en profiter, seule ou ensemble lors de mon atelier le jour de la Saint Michel.

ChrisTine

Publicités